Emrakube

Forum du serveur Emrakube - Serveur minecraft post-apocalyptique


    Histoire générale

    Partagez
    avatar
    Crowller

    Messages : 18
    Date d'inscription : 18/04/2016

    Histoire générale

    Message par Crowller le Dim 5 Nov - 0:24

    Aldébaran était une terre divisée. Dans l'Est, la grande République Impériale de Gallie appliquait ses idéologies patriotiques, impérialistes et républicaines d'une main de fer mais apportant éducation, industries et sciences à tous ceux qui les rejoignaient. Dans l'Ouest, de petites nations aux noms oubliés. Pour certaines presque entièrement rurales, ne connaissant qu'à peine les armes à feu. D'autres de ces nations disposaient de ressources naturelles importantes, leur permettant de s'élever légèrement au dessus des aures.
    Cependant, aucune ne rivalisait avec la République de Gallie qui continuait inlassablement son expansion au bon vouloir du président et du Conseil National. En 2070, dans la cité-Etat de Moskova, est déclarée ce qui sera appelée la Coalition de Moskova. C'était une alliance de presque tous les pays de l'Ouest, incluant des taxes commerciales presque nulles, des actions armées conjointes et un armement massif de l'Ouest. Rapidement, la coalition tente de faire céder les envies colonialistes et impérialistes du Président Legal sous la menace armée. Les ambassadeurs et diplomates de chacun des blocs se sont rapidement rencontrés et ont parlementé, tentant d'apaiser les tensions au cours d'interminables conversations.
    Cette situation persista des années durant. Et pendant ce temps, les tensions se faisaient de plus en plus présentes. La coalition avait peur de ce géant impérialiste, et le Conseil National pressait le Président de prendre des mesures plus drastiques contre cette alliance de l'Ouest.
    En 2086, dans la Tour dorée à Lilius, capitale de la République et siège du gouvernement, le Président Charles Henri Legal reçoit un message confidentiel. Les laboratoires de Massada, une ville presque entièrement couverte par d'immenses complexes scientifiques et militaires, ont conçu une arme expérimentale prête pour les essais grandeur nature. De son côté, Moskova achève ses premières armes biochimiques et bactériologiques.
    Alors que les diplomates ont épuisé toutes les solutions pacifiques, le 19 juillet le premier missile atomique quitte le sol de Massada pour aller frapper de plein fouet le Palais Delta, siège de la coalition à Moskova. Plusieurs autres missiles partent d'un peu partout; Lilius, Massada, Karstag, Pléiade... Mais ceux-cis croisent la route d'autres missiles. Eux, chargés de neurotoxines et d'agents biochimiques dévastateurs, proviennent de quelques membres de la Coalition.
    Le monde fut plongé pendant des heures durant dans un chaos d'explosions nucléaires et empoisonnées. Certains pensèrent, peut-être dans leur dernier souffle, que c'était la fin du monde. L'Apocalypse.
    Mais la République ne l'entendait pas de cette oreille. Dans la ville de Karstag, située dans le Sud de la Gallie, le Chancelier de la République Damien Deschanel avait décidé de faire bâtir un énorme bunker conçu pour préserver le Gouvernement et quelques privilégiés de cette fin du monde.
    Alors que le feu et les toxines se déversaient sur le monde, le Président, le Chancelier accompagné du Conseil National, quelques soldats triés sur le volet , de riches industriels ayant pu payer leur place et quelques agents de maintenance étaient déjà dans l'Abri. Alors qu'ils entendaient la première explosion, le ventaux hermétique du bunker se refermait. Le Président, ainsi qu'il avait été prévu,fut placé en cryogénie tandis que les reste des survivants devait conserver la mémoire des institutions républicaines jusqu'au jour où Aldébaran pourrait être à nouveau habitable, et que le Président puisse rétablir la République Impériale de Gallie.
    Mais quelques jours plus tard, d'autres apparaissent. Lors de la construction de l'Abri, des informations étaient sorties de la confidentialité. Certains habitants de Karstag, indignés et affolés, avaient décidé de faire pression sur les responsables du projet pour se cacher dans les salles des machines et dans les quartiers de maintenance. Il y avaient amassé quelques armes de fortunes; des battes, des ustensiles de cuisine, un ou deux 9mm volés discrètement dans les livraisons d'armes prévues pour l'Abri. Ils ne comptaient pas vraiment suivre les règles du Chancelier, maître de l'Abri en l'absence du Président, après s'être sentis trahis par la République. Mais, faute d'arme et de protections, ils furent obligés de rester dans leurs abris de fortune. Le Chancelier n'avait jamais ordonné la mise à mort de ces intrus, ne serait-ce que par peur du risque. Ils ne savaient pas exactement combien d'armes ces invités surprises avaient et si la Garde Républicaine venait à être anéantie; c'était tout le Conseil qui était en danger. Sans oublier les potentiels dégâts matériels. Les miliciens de ceux qui s'étaient appelés eux-même "Les Retranchés", agissaient de même.
    Tout l'Abri fonctionnait maintenant dans une tension permanente. À la moindre occasion, chacun des camps agissait contre l'autre. Mais jamais ouvertement. Les Retranchés occupaient l'étage des machines, et donc de l'énergie et de l'eau. Mais le Conseil et la Garde Républicaine contrôlait les stocks d'armes, les recycleurs biologiques et les cultures hydroponiques. Chacun des deux partis pouvaient bloquer la vie dans l'Abri, alors personne n'agressait vraiment personne.
    Hypocrisie, tension, sécurité très relative... tel est maintenant, en 2286, le quotidien des habitants de l'Abri.
    Vous êtes maintenant assez âgé pour vous libérer de la tutelle de vos parents et de vos professeurs. Vous pouvez faire vos propres choix et mener votre vie. Quelle voie choisirez-vous?

      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 11:48